Les graines germées

En accompagnement individuel ou dans mes relations, on me demande souvent comment faire germer les graines. Cette réponse pourra peut être intéresser d’autres lecteurs, aussi j’ai décidé de vous partager mes connaissances à ce sujet. Il n’y a pas besoin d’être riche pour acheter ces petites graines et en plus certaines poussent très facilement sans avoir de matériel spécifique.

J’ai commencé à faire germer mes graines avec un bocal en verre (type pot à conserve), ensuite j’ai investi dans un matériel plus spécifique (peu ruineux).

C’est très simple à faire et ces graines vont vous permettre d’augmenter votre vitalité par leur grande richesse en minéraux et vitamines. Elles vont faciliter une perte de poids en vous procurant une sensation de satiété.

Voici la technique de base pour réussir une germination, à la portée de tout le monde, je vous recommande de commencer par la luzerne, du fénugrec …

Quelques pistes pour faire germer vos graines
germoirs

2- Quel germoir choisir ?

Quelle matière choisir ?

Un germoir en plastique, ce n’est pas très écologique, par contre il s’agit d’une matière neutre et très facile d’entretien. Le choisir sans phtalates, ni bisphénol A!
Les germoirs en verre sont plus écologiques, faciles d’entretien mais fragiles!
Les germoirs en terre cuite conservent une bonne humidité des graines par contre ils sont difficiles d’entretien.
Quel type choisir ?
Les germoirs à étages: le rinçage est très facile, par contre les plateaux du bas reçoivent les « eaux » usées du plateau supérieur.
Les Bocaux inclinés disposent d’un support qui leur permet une inclinaison de 45 degré. La phase de trempage et de germination peut se faire dans le même bocal.
Les coupelles sont appropriées pour les graines mucilagineuses (lin, basilic, roquette..).
Les sacs à germer sont très faciles à utiliser et très intéressants lors de déplacements car ils prennent peu de place.

3- Intérêt des graines germées

Nutritionnel : la germination rend les graines très digestes et elles deviennent un concentré de minéraux et vitamines. Les protéines sont mieux assimilées par l’organisme et plus faciles à digérer.

Disponibilité : toute l’année, elle sont toujours prêtes à manger!

Le coût : les graines ne sont pas chères et un minimum de matériel est nécessaire.

Biologique et écologique : pas besoin de pesticides, ni d’engrais!

1- Procédure pour une germination en pot :

Matériel requis :

Un grand pot à large ouverture (bocal de conserve ou confiture)

Une mousseline ou un morceau de moustiquaire ou une compresse

Stockage dans une pièce lumineuse, sans soleil direct

De l’eau, de l’air….et des graines

Méthode :

Choisir pour commencer des graines faciles à germer : alfa alfa, fénugrec, céréales ..

Laver les graines dans une première eau

Jeter cette eau et ensuite les laisser tremper environ 6 heures dans l’eau (compter 3 volumes d’eau pour un volume de graines)

Fixer votre moustiquaire sur le bocal avec un élastique

Après 6 heures de trempage, vider l’eau et très bien rincer les graines

Incliner votre pot à 45 degré pour favoriser l’égouttement de l’eau

Recouvrir le pot avec la moustiquaire (facilite la circulation de l’air)

Stocker dans un endroit à l’abri de la lumière directe

Rincer 2 à 3 fois par jour

Après 4 à 5 jours vos graines ont germé

Rincer les à grande eau, éliminer le maximum de petites écorces, égoutter

Conserver les au réfrigérateur maximum 3 à 4 jours dans une boîte hermétique.

graines germees

4- Comment les manger :

En salades composées, dans un potage, avec des galettes ou mixées dans un smoothie….Faites parler votre imagination..

Vous souhaitez plus d’informations sur ce sujet ? Je vous conseille comme lecture:
  • Les graines germées de A à Z de Carole Dougoud
  • La vitalité et les graines germées de Ludmilla de Bardo
En conclusion : faites des essais et régalez vous!